Ode Bertrand

Présence

Exposition passéeDu 17 mars au 29 avril

Pour la première exposition personnelle d’Ode Bertrand à la galerie, nous présenterons des œuvres crées entre 1974 et 2016. Notre première collaboration remonte à 1989. Je la rencontrais dans son atelier, elle m’avait confié avoir longtemps pratiqué la danse avant de se consacrer à la peinture. Elle m’avait dit que ses œuvres ne seraient pas plus grandes que là où sa main pouvait tirer le trait.
Le trait, la ligne, le rythme sont les fils conducteurs de ses recherches. Elle a tout de suite abordé l’abstraction géométrique, s’est lancée dans cette voie sans états d’âme. Nièce d’Aurelie Nemours et seule disciple, elle se suffit longtemps de ce regard acéré porté sur son travail, la solitude et le recueillement font partie de son quotidien durant ses premières années d’entrée en peinture.
Elle travaille, comme elle aime à le dire, par famille d’œuvres, les échecs rencontrés lors de ses créations appellent le prochain tableau et la série s’éteint quand son regard n’est plus surpris. La couleur n’est pas son crédo, pourtant elle est présente par moment dans son œuvre et souvent elle fait apparaître la ligne, interstice entre deux couleurs. Elle parle de ses peintures comme de présences, ce qui reste quand tout est retiré, elle aimerait qu’elles soient l’empreinte d’une présence mystique. La matière et le recouvrement ne font pas partie de son exercice, pourtant certaines de ses œuvres sont travaillées de cette façon, mais cela est plus pour affiner la valeur du ton que pour jouer de la transparence car il n’y en a pas. Ce qui est certain c’est que l’on est loin du tapage esthétique et que cette exposition forcera le regard à la lenteur.

Les Gris I, 2016

Les Gris I, 2016

Huile sur toile
80 x 80 cm

vue_ob_1-2.jpg
vue_ob_2-2.jpg
vue_ob_3-2.jpg

Ode Bertrand. Présence